Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2016

458

Qu'ai-je fait de ma mémoire ?

parcelle divine

toxicomanie de l'insomnie.

 

01:42 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

457

L'ange du sommeil m'a blacklisté

l'asile me tend les bras

il ne faudra pas se plaindre

le réel

si les sons se figent

si les images flétrissent 

si le monde se dévoile

le rêve est utile au rêve

comme le noir a l'illusion

la magie fleuve du monde

est un mensonge qui dit vrai

une vérité qui ment

mais si je dis oui je m'éveille

je suis une chose opérante

dans un nulle part circonstancié

où je m'incarne où je marche

où le rêve est potentiel

d'un autre là

où le rêve est potentiel d'un autre là du réel.

 

01:41 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

23/09/2016

456

Sporadiquement j'écris

alternativement je me tais

l'union des naufrages

en un point donné

n'admet que silences

parallèlement aux cris.

 

04:29 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

17/09/2016

455

Nous qui sommes je

témoins de nous autres 

sensiblement seuls

absorbés des yeux

aux mains nues de liens

libres sans l'être

libres inlibérés

du reflet de l'idée

de l'objet du reflet

nous libres prisonniers

nous libres et prisonniers de l'être.

 

22:04 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2016

454

"La tempête qui nous entoure a déraciné les valeurs, en a défait la hiérarchie, et les mets toutes en question pour les peser sur la balance toujours fausse de la force. Nous du moins, pendant ce temps, mettons-les toutes en question nous aussi, chacun de nous pour son compte, pesons-les en nous-mêmes dans le silence, et souhaitons qu'il soit accordé de faire de notre conscience une balance juste. " 

 Simone Weil (Marseille,1942)

 

17:55 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0)

453

stratege.jpg

Le stratège

Pierre Fichefeux

 

15:59 Publié dans Image | Lien permanent | Commentaires (0)

452

Mutus Nomen Dedit Cocis

le mot te donne la connaissance.

 

04:51 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2016

451

L'ombre parle à mon oreille qui ferme les yeux

souffre est le souffle épars de toutes les dominations

la psyché globale reflète le monstre du monde

son rire à la fois proche et lointain nous entraîne

dans ce qui nous parvient d'innombrables futurs.

 

20:07 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

450

Si dans le sens du vent pousse les vertèbres de l'histoire

la bouche n'affirme rien ni ne confirme le temps.

 

19:10 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

449

Tous ce que j'efface existe, tout ce qui existe s'effacera.

 

18:14 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

17/06/2016

448

Demande au réel

combien de soleils

entre hier et toujours.

 

02:35 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

30/05/2016

447

Je ne suis pas une image

dit l'ombre émue

à l'assemblée des objets

avant de se fondre

à l'intérieur d'elle même

là où le noir protège

des viols ininterrompus.

 

14:04 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (2)

446

"La vérité est pareille à l'eau qui prend la forme du vase qui la contient."

 Ibn Khaldûn

 

10:29 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0)

445

Gaza 2010.jpg

Gaza

Pierre Fichefeux

 

10:25 Publié dans Image | Lien permanent | Commentaires (0)

444

 À la fin - le nombre

 

04:17 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

443

Pour un nouvel absenthéisme

son rapport à la destruction

celui de sa construction

pour une politique de l'absence

situationnelle et viable.

 

02:36 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

442

Le un s'écoule entre deux riens

l'un noir et l'un blanc

grise est la jonction

grises sont les couleurs sur l'écran.

 

01:54 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

29/05/2016

441

Épuiser le monde de l'épuisement

nécessité du futur.

 

22:56 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

440

À l'ornementation des âmes

et l'enclosure des corps

là où l'ici ne meurt jamais

ce long maintenant sans sommeil -

et la nouvelle virginité.

 

22:43 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

24/05/2016

439

L'ange a donné sa parole

avec sa bouche il a parlé

l'ange est devenu un homme

pour les hommes sans paroles

l'ange a parlé

l'ange a donné ses mots

les yeux sont des mots sensibles

pour les bouches sans mots

des hommes sans

l'ange a donné sa parole

et les bouches avaient des yeux

et les yeux donnaient leurs paroles

et la parole donnait des hommes.

 

14:14 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

06/04/2016

438

L’œuf à l'intérieur de l’œuf

l'âme à l'intérieur de l'âme

le bâton dans le vide

celui qui n'a pas de second

discipline du monde.

 

14:20 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

437

"Considérer la forme de culture d'une époque donnée comme quelque chose de sacré, à transmettre à jamais, sans modifications, serait supprimer nos aspirations spirituelles à l'éternelle perfection."

 Daisetz Teitaro Suzuki

 

14:18 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0)

436

coco.jpg

Untitled

 

Corinne Jullien

 

14:09 Publié dans Image | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2016

435

Détruire le monde et ne jamais mourir.

 

13:11 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

01/04/2016

434

Tectonique des époques

tremblement de l'histoire

failles à vivre

à l'intérieur de la question sans question

comme une île en perdition

habiter le volcan sismographe

tremblement de tout.

 

12:21 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

31/03/2016

433

Si je me lève je me cogne

mégalomanie dysthymique.

 

13:49 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

432

Il est l'heure d'aller faire du vélo

le vélo fait des heures

la marche à pied est un objet sans objet

je ne sais plus

dépression nerveuse

nuit mondiale des troubles bipolaires.

 

12:11 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2016

431

L'hiver est lent mais l'hiver est fini

le destin se range

en structure nébuleuse

poussière de hasard

et poussières de poussières

bout(s) de la plus grande des choses

le chemin d'ici à ton front de corail

indistinctement

sans longueur ni temps

la limite du sang

où les algues à ton cou bercent un souffle

et le battement de mes cils physiques.

 

12:44 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

18/03/2016

430

Dans le matin transparent

l'huile est là

elle m'attend

dilettante

le commencement du monde

de chacun face au monde.

 

14:18 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

16/03/2016

429

"Nous pouvions, au contraire, être une vapeur, un esprit soufflant où nous voudrions. Notre royaume était dans l'âme de chacun et comme nous n'avions aucun besoin matériel, nous n'offrions rien de matériel au massacre."

Thomas Edward Lawrence

 

18:53 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0)