Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2018

603bis

Ça nous avait mis la puce à l'oreille, de le voir sur la photo avec tout ses copains présidents super machos ; on s'était dit que forcément ça allait lui plaire, et que comme tout allait vers ce du territoire historique, il n'avait plus aucune raison de préserver le vernis joli-joli de cette trop vieille peau trop gentille, il se rêverait autoritaire, en aurait-il les moyens - était une autre question, sa maladresse était pour nous le sujet d'un mince espoir et d'une certaine inquiétude. Je crois que c'est Coupe-au-bol qui le premier a parler de repenser le football dans quelques unes de ses dimensions primordiales, à la fois collectives et très spontanées, il fallait revenir à la base du jeu que nous avions aimé enfants, les matchs du week-end étaient trop prévisibles, nous avions aussi besoin de ces matchs improvisés au gré des situations, des rencontres, de la glande et du territoire que la cité nous proposait à n'importe quelle heure, à n'importe quel jour ; par certains côtés le match était sans fin, nous touchions à l'essence du truc, notre forme-de-vie ne se rapportait pas à ce que nous étions, mais à comment nous étions ce que nous étions.

 

23:15 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire