Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2017

521

En attendant l'imprévu qu'il est facile de prévoir

je pense au Yémen et aux guerres inconnues

à la poussière sous le tapis de l'inhumain qui gouverne

à l'essence épaissie aux existences meurtries

en attendant l'imprévu qu'il est facile de prévoir

je pense au salon bourgeois qui possède un bourgeois

et je pense au bourgeois qui ne le sais pas - lui

que  son salon le possède.

 

09:28 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire