Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2017

518

Les poumons noirs se diffusent mais nous luttons dans l'ombre.

L''hôtel cristal est au cœur de nos mains gardant la tempête son heure comêtale et le secret de sa déclaration à la jointure de nos têtes et de nos choix sur l'arrête modale de la vie de la mort et du rêve.

À nos grands phrères - à leur lumière.

 

09:14 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire