Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2017

512

Le livre étant fermé

il nous restait à en imaginer la suite

en pratique aucune fin n'était envisageable à ce jeu-là

certains pensaient à réveiller les morts

d'autres à dormir encore un peu

les rêves et les opportunités de les vivre ne manqueraient pas

tant la nuit se trompait elle-même

dans son corps de contrevérité

car au-delà de l'accumulation du faux partout

ce qui est forclos du réel ressurgît dans l'imaginaire

et ce qui naît de l'imaginaire ressurgît dans le réel.

 

17:03 Publié dans Texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire